FUNIX

Mettez un manchot dans votre PC



Flight Gear
[ Présentation | Installation ( Présentation , Installation d'OpenAL , Installation de freeGLUTInstallation de plib , Installation de OpenSceneGraphInstallation de SimGear , Installation de FlightGear ) | UtilisationEnrichir FlightGear ]

Dernière modification 21 janvier 2017

FlightGear

Présentation

FlightGear Flight Simulator est un concurrent sérieux au célèbre Flight Simulator de Microsoft, il se trouve qu'il est complètement sous licence libre !! Le projet est à niveau d'avancement assez elevé, le simulator est complètement jouable qui plus est on dispose d'une couverture quasi planétaire pour pouvoir choisir sa zone de vol.
Comme Flight Simulator, le logiciel peut paraître complexe, mais c'est sans doute la différence entre un jeu et un vrai simulateur, c'est pourquoi cette page ne s'attardera pas à vous expliquer comment utiliser le simulateur, mais cherchera plutôt à vous le faire découvrir et vous donner les billes pour l'installer pour mieux le découvrir.
Le site officiel de Flight Gear est www.flightgear.org

Installation

Présentation

Plusieurs bibliothèques sont nécessaires avant d'installer Flight Gear, notamment la bibliothèque OpenSceneGraph qui gère des scènes ghraphiques et fournit des effets graphiques, plib qui rajoute des composants logiciels à OpenGL, OpenAL et freeGLUT qui sont respectivement des bibliothèques pour l'audio et l'affichage graphique, puis SimGear qui est la bibliothèque logicielle pour FlightGear.
On récupèrera les sources à partir du lien suivant http://www.flightgear.org/download/source-code/


Installation de OpenAL

OpenAL est une bibliothèque audio destinée aux jeux, le site de téléchargement est http://kcat.strangesoft.net/openal.html#download, on décompresse l'archive en tapant

tar xvfj openal-soft-1.17.2.tar.bz2

Cela donne le répertoire openal-1.17.2 dans lequel on tape

cd build
cmake ..
make


puis en tant que root

make install
ldconfig



Installation de freeGLUT

FreeGLUT est une alternative libre à OpenGL Utility Toolkit (GLUT), le site officiel est http://freeglut.sourceforge.net/ on décompresse l'archive en tapant

tar xvfz freeglut-3.0.0.tar.gz


cela donne le répertoire freeglut-3.0.0 dans lequel on tape

mkdir build
cd build
cmake ..
make

et en tant que root

make install

Installation de pblib

Il vous faudra préalablement installer les packages lib64xmu-devel et lib64mesagl1-devel. Ensuite sur http://plib.sourceforge.net on récupérera plib-1.8.5.tar.gz qu'on décompresse en tapant:

tar xvfz plib-1.8.5.tar.gz

Ca donne le répertoire plib-1.8.5 dans lequel on tape successivement :

./configure

On obtient

PLIB configuration information:

  Building FNT library:     yes
  Building JS library:      yes
  Building NET library:     yes
  Building PUI library:     yes
  Building puAux library:   yes
  Building SG library:      yes
  Building PSL library:     yes
  Building SL library:      yes
  Building SSG library:     yes
  Building ssgAux library:  yes
  Building PW library:      yes
  Building UTIL library:    yes

On tape maintenant

make

Puis en tant que root

make install
ldconfig

[Retour haut de la page]

OpenSceneGraph

La bibliothèque OpenSceneGraph est une boite à outil graphique 3D, le site officiel est http://www.openscenegraph.org/ on y récupère l'archive 3.4.0 qu'on décompresse en tapant

unzip OpenSceneGraph-3.4.0.zip

cela donne le répertoire OpenSceneGraph-3.4.0 dans lequel on tape

mkdir build
cd build
cmake ..
make

pour l'erreur suivante

/usr/local/linux/jeu/OpenSceneGraph-3.4.0/src/osgPlugins/ffmpeg/FFmpegDecoderAudio.cpp:230:20: erreur : ‘AVCodecContext {aka struct AVCodecContext}’ has no member named ‘get_buffer’
         m_context->get_buffer = avcodec_default_get_buffer;

c'est un problème de compatibilité avec les versions 3.X de ffmpeg on va récupérer un patch par ici https://trac.macports.org/attachment/ticket/51223/patch-ffmpeg3.txt qu'on place dans le répertoire OpenSceneGraph-3.4.0, on tape ensuite

patch -p0 < patch-ffmpeg3.txt

on retape make puis en tant que root make install

on rajoute à la fin du fichier /etc/ld.so.conf la ligne suivante

/usr/local/lib64

et on tape ldconfig

Installation de simgear

Sur le site www.simgear.org on récupère l'archive qu'on décompresse en tapant :

tar xvfj simgear-2016.4.4.tar.bz2

Cela donne le répertoire simgear-2016.4.4 dans lequel on tape:

mkdir build
cd build
cmake ..
-DCMAKE_BUILD_TYPE=Release
make

Puis en tant que root

make install

Installation de flightgear

Sur le site www.flightgear.org on récupère l'archive qu'on décompresse en tapant :

tar xvfz flightgear-2016.4.4.tar.bz2

Cela donne le répertoire flightgear-2016.4.4  dans lequel on tape :

mkdir build
cd build
cmake .. -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release
make

Puis en tant que root

make install

A présent on va récupérer sur le même site, les fichiers de ressource utile à l'appli (son, vidéo, images, ...), ils sont contenus dans une grosse archive de 1Go FlightGear-2016.4.4-data.tar.bz2  qu'on décompresse en tant que root, directement sous /usr/local/lib. Cela donne le répertoire fgdata qu'il faudra renommer en /usr/local/lib/FlightGear



Utilisation

Je vous préviens c'est pas simple, je ne vous donnerai que les bases, à vous de vous débrouiller ensuite pour en découvrir plus, pour lancer le simulateur il suffit de taper :

fgfs

Une jolie image avec une musique bien attrayante fait son apparition :


L'écran principal apparaît alors avec le tableau de bord, pour info l'avion simulé est le Cessna c172 Skyhawk


Voici les commandes élémentaires pour décoller, dans un premier temps l'avion se trouve en bout de piste prêt à décoller. On commande l'avion à partir de la souris par défaut :

- en maintenant le bouton droit appuyé et en déplaçant la souris on change l'angle de vue

- on lance le moteur en appuyant sur la touche s

- on enlève le frein de parking avec la touche shift+b

- on met du gaz en appuyant sur la manette Throttle, on met la manette à fond !

- le cessna se met en mouvement et à tendance à partir sur la gauche, corriger (doucement) au palonnier avec les flèches

- ça y est vous êtes en l'air, maintenant je vous laisse vous débrouiller avec les multiples tutos qu'on peut trouver sur le net. Cette URL est un bon départ http://equipe-flightgear.forumactif.com/t145-tuto-special-debutant-formation-sur-le-c172p-tour-de-piste-sur-nantes-lfrs

A noter que les commandes sont expliqués dans le fichier flightgear-2016.4.4/docs-mini/README.running

Pour voir votre appareil de l'extérieur il faudra cliquer successivement sur la touche V.

Par ailleurs la commande fgfs peut être lancée avec des arguments, pour les connaître vous pouvez les lancer avec l'option --help --verbose, avec notamment les options suivantes :

--aircraft=abcd: le type d'avion à utiliser, la liste est dans /usr/local/lib/FlightGear/Aircraft  le plus simple est aussi de taper la commande suivante
--show-aircraft permet de voir tous les modèles disponibles, voilà la liste par défaut

Available aircraft:
   c172p                        Cessna 172P Skyhawk (1981 model, detailed)
   mibs                         FG video assistant
   ufo                          UFO from the 'White Project' of the UNESCO


--altitude=3000 --vc=200 pour débuter, on commence directement en l'air sans avoir à décoller, on précise l'altitude (en pieds) et la vitesse (en noeuds)

--in-air option équivalente pour démarrer en altitude,

Ces deux dernières options marchent avec plus ou moins de bonheur suivant les avions, parfois même le moteur est éteint et il faut le lancer en vol.

--time-offset=-12 bien souvent on se retrouve en mode nuit, c'est tout à fait normal, par défaut on se trouve sur un aéroport des Etats Unis, avec le décalage horaire il fait nuit là bas ! Pour se retrouver en mode jour, il suffit de pratiquer un petit décalage horaire avec l'option suivante

--time-match-local  autre option pour synchroniser l'heure avec l'heure locale réelle pour éviter de voler la nuit.

voilà ce que ça donne pour avoir le Mitsubishi A6M2 Zero directement en vol (voir plus loin pour rajouter des avions)

fgfs --aircraft=A6M2 --altitude=3000 --vc=200

voilà l'écran de présentation

    



Le cockpit au sol


Le même en vol

Pour les raccourcis clavier je vous invite à aller voir par ici http://fr.flightgear.tuxfamily.org/wiki/doku.php?id=flightgear:commandes_de_flightgear

Pour choisir un aéroport, cliquez sur Position->Choisir un aéroport, ici je choisis Orly.

Si vous souhaitez vous épargner le décollage vous pouvez positionner l'avion en l'air directement en cliquant sur Position->Positionner l'aéronef en vol. Par défaut il va adopter la météo réelle de l'aéroport, si vous souhaitez mettre du beau temps, il faut aller dans le menu Environnement->Météo

et là au lieu de Live data, vous choisissez Fair weather. Voilà ce que ça donne au dessus de la région parisienne

Pour changer l'heure vous avez également l'option Environnement->Paramètres horaires

A noter pour vous épargner tout ça une nouvelle fonction Hangar disponible à partir du menu Fichier->Hangar des avions la première fois on clique sur le lien clicking here pour télécharger les 520 avions disponibles !

en se balandant dans liste on peut trouver la navette spatiale, la 2CV et même l'ISS !




on choisit l'avion qu'on veut installer puis on clique sur Install, ensuite sur l'onglet Location on choisit l'aéroport et la piste




on revient à l'onglet Summary pour charger dans la session les nouveaux paramètres avion+aéroport

Enrichir FlightGear

Vous pouvez rajouter des zones géographiques automatiquement en utilisant TerraSync qu'on activera à partir du menu Fichier->Téléchargement de scènes puis on clique sur Enable automatic download/update. Quand vous allez choisir un nouvel aéroport il va automatiquement télécharger ce qu'il faut. Pour récupérer manuellement un nouvel avion, vous pouvez aller voir par ici http://mirrors.ibiblio.org/flightgear/ftp/Aircraft

il suffit maintenant de décompresser votre archive sous /usr/local/lib/FlightGear/Aircraft et voilà pour le Mirage 2000

unzip Mirage-2000.zip

maintenant pour lancer fgfs avec le Mirage 2000 au dessus de Salon de Provence, on trouvera le code de l'aéroport par ici  http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_a%C3%A9rodromes_fran%C3%A7ais le code est LFNE cela donne

fgfs --aircraft=m2000-5  --altitude=3000 --vc=500
--airport=LFNE

et voilà le bel oiseau en vol



De même avec le Morane Saulnier MS406 on dézippe sous /usr/local/lib/FlightGear/Aircraft

unzip MS-406_20140909.zip

et on le lance en tapant

Konsole output
fgfs --aircraft=ms406 --altitude=3000 --vc=200

voilà ce que ça donne


Konsole output
et au dessus de Brest

fgfs --aircraft=ms406 --altitude=3000 --vc=200
--airport=LFRB



L'arsenal VG33 le long de l'Elorn



Le Macchi MC72 de la coupe Schneider en train de déjauger (j'ai pas réussi à le faire décoller !)



Un SPAD VII



pour aller plus loin http://fr.flightgear.tuxfamily.org/

[Retour page d'accueil FUNIX]