FUNIX

Mettez un manchot dans votre PC



[ Présentation  |  Configuration par drakconnectTests de fonctionnement |Les fichiers de configurationLe fichier /etc/hosts ,le fichier network, le fichier ifcfg-eth0) , le fichier /etc/modules.conf )]

Dernière modification 25 décembre 2002

Configurer le réseau

Configuration du réseau

Présentation

La plupart des cartes réseau sont maintenant parfaitement reconnue sous Linux. Leur configuration se fait généralement à l'installation de Linux, c'est l'utilitaire drakconnect qui est appelé.

Configuration par drakconnect

Vous pouvez vous servir de drakconnect pour configurer votre carte réseau, il est accessible dans un shell ou par l'utilitaire de configuration générale drakconf.

On sélectionne la détection automatique, la plupart des cartes réseau étant reconnue sans problème.

On choisit le type de connexion à configurer, dans notre cas c'est la connexion au réseau local qui nous intéresse. Accessoirement on se rend que drakconnect sert aussi à la configuration de la connexion internet.

Détection de la carte réseau.

Saisissez l'adresse IP de votre machine et le netmask, sachant que pour un réseau non connecté directement à Internet et donc non officiel, il existe une plage réservée qui va de 192.168.1.X à 192.168.255.X avec X de 1 à 255, avec un netmask (masque de sous réseau) de 255.255.255.0 car ce sont des adresses de classe C (cf. cours réseau).

L'option BOOTP/DHCP permet d'obtenir son adresse IP d'un serveur d'adresse.

On indique ici le nom de l'hôte suivant la syntaxe nom-machine.nom-domaine. On indique l'adresse IP du serveur DNS, si vous n'en avez pas vous ne pouvez laisser un champ vide, dans ce cas mettez n'importe quelle adresse, puis en fin de configuration supprimez le fichier /etc/resolv.conf. Indiquez éventuellement l'adresse IP de votre passerelle.

On indique ici les adresses IP des proxy, ça peut etre le proxy de votre réseau ou celui de votre fournisseur d'accès. En l'absence de proxy, laissez les champs vides.
Cliquez sur Suivant puis Terminer.

Les informations de drakconnect sont stockées dans le fichier /etc/sysconfig/network-scripts/drakconnect_conf. Voici une partie de son contenu

SystemName=asterix
DomainName=kervao.fr
InternetAccessType=lan
InternetInterface=
InternetGateway=192.168.13.10
DNSPrimaryIP=
DNSSecondaryIP=
DNSThirdIP=
AdminInterface=

Eth0Known=true
Eth0IP=192.168.13.11
Eth0Mask=255.255.255.0
Eth0Mac=
Eth0BootProto=static
Eth0OnBoot=yes
Eth0Hostname=asterix.kervao.fr
Eth0HostAlias=asterix
Eth0Driver=pcnet_cs
Eth0Irq=
Eth0Port=
Eth0DHCPClient=
Eth0DHCPServerName=


(...)

Tests de fonctionnement

Dans le fichier /var/log/messages vous devriez trouver des lignes du style

Nov 27 11:10:10 localhost cardmgr[2055]: socket 0: Belkin-5020
Nov 27 11:10:10 localhost cardmgr[2055]: executing: 'modprobe 8390'
Nov 27 11:10:10 localhost cardmgr[2055]: executing: 'modprobe pcnet_cs'
Nov 27 11:10:10 localhost cardmgr[2055]: executing: './network start eth0'
Nov 27 11:10:10 localhost kernel: eth0: NE2000 Compatible: io 0x300, irq 3, hw_addr 00:10:B5:FD:06:1A
Nov 27 11:10:10 localhost /etc/hotplug/net.agent: invoke ifup eth0

Tapez ensuite ifconfig pour vérifier l'état de votre interface, chez moi, ça donne ça: 

eth0      Lien encap:Ethernet  HWaddr 00:10:B5:FD:06:1A
          inet adr:192.168.13.11  Bcast:192.168.13.255  Masque:255.255.255.0
          UP BROADCAST RUNNING MULTICAST  MTU:1500  Metric:1
          RX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:18 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:1 lg file transmission:100
          RX bytes:0 (0.0 b)  TX bytes:1080 (1.0 Kb)
          Interruption:3 Adresse de base:0x300

lo        Lien encap:Boucle locale
          inet adr:127.0.0.1  Masque:255.0.0.0
          UP LOOPBACK RUNNING  MTU:16436  Metric:1
          RX packets:9207 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:9207 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 lg file transmission:0
          RX bytes:6444556 (6.1 Mb)  TX bytes:6444556 (6.1 Mb)

Si ces deux premiers tests fonctionnent c'est que votre machine est correctement configuré, le test ultime est de réaliser un ping vers une autre machine du réseau (cette commande s'interrompt avec un Ctrl-C):

[olivier@tavel olivier]$ ping 192.168.13.150
PING 192.168.13.150 (192.168.13.150): 56 data bytes
64 bytes from 192.168.26.154: icmp_seq=0 ttl=32 time=0.8 ms
64 bytes from 192.168.26.154: icmp_seq=1 ttl=32 time=0.7 ms
64 bytes from 192.168.26.154: icmp_seq=2 ttl=32 time=0.7 ms

--- 192.168.13.150 ping statistics ---
3 packets transmitted, 3 packets received, 0% packet loss
round-trip min/avg/max = 0.7/0.7/0.8 ms

Vos machines sur votre réseau privé devant avoir la même classe d'adresse (192.168.13.X dans mon cas).

Les fichiers de configuration

Le fichier /etc/hosts

Dans le dernier test on a "pingué" une machine avec son adresse IP, c'est plus pratique de pouvoir le faire par son nom. Le fichier /etc/hosts permet de faire la correspondance entre le nom des machines sur le réseau et leur adresse IP, voici le mien:

127.0.0.1 localhost localhost.localdomain
192.168.13.11 obelix.kervao.fr obelixwww.funix.kervao.fr
192.168.13.10 asterix.kervao.fr asterix

La première ligne est obligatoire et ne doit pas être modifiée. Les autres lignes ont la syntaxe suivante

adresse IP autant d'alias possible et imaginable pour cette machine séparé par un espace

Pas besoin de rebooter ou de taper une commande quelconque pour faire prendre en compte la modification du fichier.

 

Le fichier /etc/sysconfig/network

Il contient les informations réseau suivantes.
NETWORKING=yes  
FORWARD_IPV4=false
HOSTNAME=obelix.kervao.fr
DOMAINNAME=kervao.fr
GATEWAY=192.168.13.10
Activation ou non du réseau
IP masquerade activé ou pas
Nom de l'hôte
Nom du domaine
Adresse de la passerelle (éventuellement)

Il est appelé par /etc/rc.d/init.d/network au démarrage
[Retour haut de la page]

Le fichier ifcfg-eth0

Il se trouve sous /etc/sysconfig/network-scripts il contient les informations réseau
DEVICE=eth0
BOOTPROTO=static
IPADDR=192.168.13.11
NETMASK=255.255.255.0
NETWORK=192.168.13.0
BROADCAST=192.168.13.255
ONBOOT=yes
HWADDR=00:10:b5:fd:06:1a
Nom de l'interface réseau

Adresse IP de l'hôte
Masque de réseau
Adresse IP du réseau
Masque de sous réseau
Lancement au boot
Adresse ethernet de la carte réseau

Il est appelé par /etc/rc.d/init.d/network au démarrage.

Le fichier /etc/modules.conf

Il permet de charger le driver permettant de piloter la carte réseau, exemple avec ma carte ISA compatible NE2000 sur mon poste serveur :

alias eth0 ne
options ne irq=3 io=0x300

[Retour page d'accueil FUNIX] [Retour haut de la page]